Histoire de l'art

< Retour à la liste des fiches
Le Moyen-âge
Facebook icon

Le Moyen-Âge

Cette fiche vous dévoile tous les secrets de l’art au moyen âge :
l’art byzantin, l’art roman ou encore l’art gothique sont autant de mouvements artistiques médiévaux largement influencés par le christianisme.

Pendant cette période, les techniques et les supports se multiplient à travers le monde entier, participant ainsi à la richesse de l’art médiéval.

Recommandé pour :
 
 
 

Trois mouvements majeurs pour un art très religieux

Au cours du Moyen-Âge, les différentes religions se répandent partout dans le monde. En Europe, c’est le Christianisme qui influence essentiellement l’art médiéval, un art "sacré" avant tout.
Parmi les nombreux courants de l'époque, nous choisissons de ne retenir que trois grands mouvements artistiques médiévaux :


1. L'art byzantin
Il se développe dans l’Empire byzantin, à la disparition de l’Empire romain d’Occident, entre 476 et 1453, année de la chute de Constantinople. Prolongement de l’art romain, il réunit des influences orientales et chrétiennes.
Ses thèmes principaux, la religion et l’Empire, sont traités de manière symbolique. Des représentations du Christ, de la Vierge et des Saints apparaissent sous forme d’icônes qui sont des peintures sur panneaux de bois.
Après 843, l’art byzantin devient plus monumental, d’immenses fresques et mosaïques décorent les grandes églises à coupoles de Constantinople. L’ancienne église chrétienne Sainte-Sophie (Istanbul) reste à ce jour l’un des plus grands exemples de l’architecture byzantine.


2. L'art roman
Influencé par les périodes antique, carolingienne et byzantine, il s’étend en Occident du Xe au XIIe siècle.
Son architecture se caractérise essentiellement par des constructions religieuses : monastères, abbayes, églises. La pierre est utilisée à la place du bois pour bâtir les voûtes et limiter les incendies des charpentes. Les ouvertures dans les murs s’élargissent et deviennent plus nombreuses pour faire entrer la lumière.

En sculpture, des scènes de l’ancien et du nouveau Testament sont représentées, des animaux imaginaires apparaissent également (griffons, dragons).

En peinture, les artistes développent leur sens du réalisme et du naturalisme avec des fresques et des tapisseries aux nombreux détails.

Enfin, les copistes, en général des moines, recopient sur du parchemin les livres de l’Antiquité et décorent les manuscrits d’enluminures. Ces petites images très soignées sont appelées « miniatures ». Elles représentent des scènes religieuses, chevaleresques ou encore quotidiennes.


3. L'art gothique
Il correspond à la période allant du XIIe siècle à la fin du Moyen-Âge. En architecture, les édifices religieux deviennent de plus en plus grands avec la construction de vastes cathédrales. Les fenêtres s’agrandissent et l’art du vitrail se développe avec la rosace qui devient un élément clé du décor. Des tableaux religieux en bois, composés de plusieurs panneaux et appelés retables, décorent les murs de représentations du Christ et de la Vierge.
Dans les livres, les enluminures illustrent la vie des nobles avec des scènes de chasse et de banquets aux couleurs, à la lumière et à la perspective bien spécifiques. Les dessins des visages se font plus délicats, les corps et les membres s’affinent avec des tailles hautes et des ventres arrondis.

L’art gothique se répand dans toute l’Europe et devient au XIIIe siècle un style international remplaçant l’art roman.


 

Pour voir le contenu dans son intégralité, vous devez être connecté

Cliquez ici pour vous connecter

Mes favoris

Vous n'avez pas de fiche favorite pour le moment.
Pour en ajouter, rendez-vous sur une fiche et cliquez sur
« Ajouter aux favoris ».